Élections régionales

Les régions sont les plus importantes divisions administratives de la France. Considérées comme des personnes morales, ce sont des collectivités territoriales, au nombre de dix-huit : treize en France métropolitaine (dont la Corse), et cinq en Outre-mer. Régies par la Constitution de la Vè République (1958), elles sont administrées par un préfet. Elles disposent d’un conseil régional, qui gère de nombreuses affaires au niveau du territoire, et dont les membres sont élus au suffrage universel direct. Nous vous proposons de découvrir les caractéristiques des élections régionales, ainsi que les pouvoirs spécifiques de nos régions.

Les aspects généraux de l’élection régionale

Les conseillers régionaux

Depuis 1982, les conseillers régionaux sont élus par l’ensemble des français, en fonction de la région dans laquelle ces derniers résident. Le mandat des conseillers a une durée de six ans, et peut être renouvelé. Les candidats se rassemblent au sein de listes, devant respecter la parité hommes/femmes, et comporter autant de sections qu’il existe de départements dans la région. À l’issue des élections régionales, près de 1800 conseillers siègent dans les différentes assemblées représentatives de ces portions administratives du pays. 

Le fonctionnement du scrutin

Les élections régionales se déroulent selon le scrutin de liste mixte. Il est caractérisé principalement par le scrutin proportionnel à deux tours (le nombre de sièges est partagé proportionnellement au nombre de voix exprimées). Ce scrutin est néanmoins enrichi d’une dose de scrutin majoritaire : la liste arrivée en tête dispose d’une prime de sièges égale au quart des sièges à pourvoir. Si aucune liste n’atteint la majorité absolue des voix au premier tour (soit la moitié des suffrages exprimés plus une voix), dans ce cas un second tour est organisé, réunissant les listes ayant obtenu au minimum 10% des voix. Les sièges sont ensuite répartis entre les listes, selon les scores de chacune.

Les compétences des régions

Depuis les années 80, les régions ont vu régulièrement leurs pouvoirs et champs de compétences se développer et se diversifier considérablement, ce qui justifie l’importance de l’enjeu des élections régionales. Parmi les principaux rôles exclusifs de ces collectivités territoriales, on retiendra :

Développement économique

Formation professionnelle - Apprentissage - Alternance

Gestion des fonds européens

Lycées

Aménagement du territoire

Transports

Par ailleurs, la région partage avec le département d’autres champs de compétences, autour des domaines du tourisme, de la culture, du sport ou de l’accès aux nouvelles technologies.

Culture

Tourisme

Sport

La carte des régions françaises

À l’issue de la réforme territoriale initiée en 2014, depuis le 1er janvier 2016, la France compte 13 régions en métropole.

Carte des régions de France

Depuis sa création il y a seulement un demi-siècle, la région a vu ses pouvoirs s’accroître régulièrement. Par la suite, la politique de décentralisation, amorcée depuis les années 80, a transféré régulièrement aux régions de nouvelles compétences, autrefois chasses gardées de l’État. C’est pourquoi les élections régionales deviennent un enjeu de plus en plus décisif pour la vie économique, sociale et éducative de la France.